This website uses ‘cookies’ to give you the best, most relevant experience. Learn more Accept
Click background to close pop-up

Notify me!

EMAIL

NAME



Home
Composers
Catalog
Store
Infos
Cart
Menu
B
François Bayle
Franck Bedrossian
Thierry Blondeau
C
Raphaël Cendo
D
Denis Dufour
Pierre Dutrieu
F
Luc Ferrari
H
Pierre Henry
L
Vincent Laubeuf
Ramon Lazkano
Lin-Ni Liao
José Manuel López López
M
Paul Méfano
P
Bernard Parmegiani
Gérard Pesson
R
Colin Roche
S
Oriol Saladrigues
Pierre Schaeffer
V
Davor Vincze
Menu
Scores Books Records Music paper Limited editions Manuscripts Subscription Plans Merchandising
Menu
About us Places FAQ Pro Network
Luc Ferrari
Archives génétiquement modifiées
Exploitation des concepts n°3
2000

acousmatic work
25'

listen
buy
Notify me!
Other formats
to be published soon
Enquire
Performance Set Rental
High res audio file
Learn more
Subscription plans
Include it in a plan to access
the full catalog from 1€/month
« I listen, and I manufacture the present that is rich of a certain memory. »
« J’écoute, et je fabrique du présent riche d’une certaine mémoire. »
Luc Ferrari



Description
fr

This piece is composed with the same musical elements as Exploitation des Concepts n°1, whose title was ‘Archives sauvées des eaux’, for two DJs: one using CDs and the other vinyl.
This is to say that the exploitation allows me to come back to already employed sounds and even sequences, but always with different ideas and an unrecognisable compositional point of view.
A recent overview of my elements from the ’70s provoked the desire to renew them, without nostalgia and without allegiance with the past. The idea of exploitation also gave me vast freedom and ease regarding the concepts.
Indeed, when I speak about it, it is not a question of acknowledging the concept as it was done in the beginning, but to find the idea of it again, thirty years later, and to see how it rubs against the earlier experiments, whether it becomes deformed, or takes a different shape, or disappears. Perhaps the question is even to use the word ‘exploitation’ in a provocative way, as a concept, but with lightness.
Anyway, I feel the right to exploit my own ideas as well as my sounds. I listen, and I manufacture the present that is rich of a certain memory. Therefore, these archives are deeply and perhaps even genetically modified.
[Luc Ferrari]
Cette composition est faite avec les mêmes éléments musicaux que l’Exploitation des Concepts n°1, dont le titre était ‘Archives sauvées des eaux’, pour deux DJ : l’un avec des CD et l’autre avec des vinyles.
Ceci pour dire que l’idée d’exploitation me permet de revenir sur des sons et même des séquences déjà utilisées, mais toujours avec des idées différentes et un point de vue compositionnel méconnaissable. Une relecture de mes éléments de travail des années 70 m’a entraîné dans le désir de faire du neuf, sans nostalgie et sans allégeance au passé. C’est aussi l’idée d’exploitation qui m’a donné une liberté très grande et une désinvolture par rapport aux concepts. En effet quand j’en parle il ne s’agit pas de faire reconnaître le concept comme cela se faisait à l’origine, mais d’en retrouver l’idée trente ans après, et comme il se frotte aux autres expériences vécues, comme il se déforme ou prend forme autrement. Ou disparaît.
Il s’agit même peut-être d’utiliser de manière provocante le mot “exploitation” comme concept, mais avec légèreté.
D’ailleurs je me sens le droit d’exploiter mes idées aussi bien que mes sons.
J’écoute, et je fabrique du présent riche d’une certaine mémoire. Ainsi ces archives sont profondément et même peut-être génétiquement modifiées.
[Luc Ferrari]

Credits

  • Premiered on 18 January 2001 at Radio France, Paris

Record See all


Selected works — Boxset

10 CDs boxset
11 available
Buy

Composer See all


Luc Ferrari
About
fr
1929 – 2005

Never ceasing to investigate, Luc Ferrari leaves behind a body of work by turns exalting, noble, funny, intimate, and nocturnal. Like a mirror turned toward the Other, it reflects the world and its fantasies.

He had a weakness for women with accents.

Find the near-complete catalogue of his mixed music and sonic pieces at Maison ONA — about 150 works released over time.
1929 – 2005

N’ayant eu de cesse de questionner, Luc Ferrari nous laisse une œuvre tour à tour solaire, généreuse, drôle, intime ou nocturne. Tel un miroir tourné vers l’autre, s’y reflètent le monde et ses fantasmes.

Il avait un petit faible pour les femmes avec un accent.

Retrouvez chez Maison ONA la quasi-intégralité de ses pièces mixtes et sur support — soit environ 150 œuvres progressivement disponibles.